Mardi soir, en l’Hôtel de Soubise, sous l’égide des Archives nationales, le président Jean-Louis Debré a présenté le dernier ouvrage de Georgette Elgey, historienne, spécialiste de l’histoire de la Quatrième République : « Toutes fenêtres ouvertes ». L’écrivaine a raconté pourquoi et comment elle a décidé de compléter « La Fenêtre ouverte » le récit écrit quarante-cinq ans plus tôt, de sa vie sous l’Occupation. Elle a raconté comment elle a réussi, en 2015, à savoir qui était l’officier allemand à qui elle doit d’être vivante. Devant ses nombreux amis et un parterre de personnalités, Georgette Elgey a raconté quelques épisodes de l’extraordinaire histoire de sa vie. Soirée émouvante à l’occasion de la publication de ce livre, édité par Fayard. Merci à Jean-François qui m’avait invité à l’accompagner à cette présentation.

Sur son site, Fayard explique qu’en « 1973, dans La Fenêtre ouverte, Georgette Elgey avait raconté comment, en 1942, son univers s’était effondré. Après avoir échappé miraculeusement à la déportation, elle dormait désormais sans plus jamais fermer la fenêtre de sa chambre afin de pouvoir échapper aux Allemands.

En 2017, forte d’une documentation d’une rare richesse, Toutes fenêtres ouvertes lui permet de compléter le récit écrit quarante-cinq ans plus tôt. Entre autres comment elle réussit, en 2015, à savoir qui était l’officier allemand à qui elle doit d’être vivante.

Georgette Elgey trace aussi le portrait émouvant de sa mère, jeune femme follement éprise d’un homme de quarante ans son aîné, sa témérité hors du commun pour obtenir la reconnaissance en paternité de sa fille.

À travers l’étonnante histoire de sa vie, elle dépeint un monde disparu, de nombreux personnages exceptionnels et des événements qui ne le sont pas moins. Son parcours singulier, son Histoire de la IVe République en six volumes l’ont amenée à rencontrer maintes grandes figures du XXe siècle. Et, à 70 ans, grâce à l’initiative d’un adolescent, à découvrir sa famille paternelle.

« Il est impossible de lâcher ce livre jusqu’à la dernière ligne dès qu’on l’a ouvert.» Cette constatation faite lors de la parution de La Fenêtre ouverte s’applique à merveille à ce récit. »

 

Toutes fenêtres ouvertes    FAYARD  – EAN : 9782213672335 – 416 pages-Format : 136 x 215 mm- Prix imprimé : 19.00 €- Prix numérique : 13.99 €

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Abonnez-vous
mai 2017
L M M J V S D
« Avr    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Archives