N'hésitez pas à partager...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Il y a quelques semaines, le 21 janvier, je racontais avec quel bonheur j’avais oublié la crise, pendant quelques heures, en dégustant de fameuses omelettes aux truffes à Sorges en Périgord. Il existe bien d’autres moyens, plus agréables les uns que les autres, de penser à autre chose qu’à la crise.
Par exemple : J’aime, le vendredi soir, regarder Thalassa, le magazine présenté sur France 3 par Georges Pernoud. C’est un réel plaisir de pouvoir, dans son fauteuil, profiter de la beauté de la mer, découvrir des territoires inconnus, cheminer, en France, sur les sentiers du littoral, partager les combats écologiques.
Il y a quinze jours, l’équipe du magazine était à l’ouest de l’Europe, au Guilvinec. Sur la jetée du port, la caméra s’arrêta à plusieurs reprises sur une inscription en grosses lettres blanches qui ressemblait à un cri : « Nous voulons vivre ». « Qu’est-ce que tu veux faire quand tu seras grand ? Pêcheur ? » demande le journaliste à un garçonnet qui pêchait du bord de la jetée. « Non ! » lui répondit le jeune garçon. Le métier est trop dur, trop dangereux, pas assez rémunérateur. Il veut une autre vie que celle de ses parents.
Projeté en Islande, le téléspectateur découvrait une « Marie Curie » islandaise convaincante, qui sépare l’hydrogène de l’oxygène et fabrique une énergie propre. Elle est convaincue que, dans son pays, « l’or blanc » remplacera le pétrole avant 2030. Un premier bateau, qui explore les baleines, se déplace déjà avec cette nouvelle source d’énergie. Il a cependant un moteur diesel de secours, au cas où ! Les voitures à hydrogène, qui ne recrachent que de la vapeur d’eau, sont silencieuses, ce qui est bien agréable.
De retour à Crozon, Camaret, Douarnenez, à la Pointe du Raz, à la Baie des Trépassés, le téléspectateur était invité à partager le bonheur de vivre des habitants. « Ce pays vous rend dur, mais humain à l’intérieur », déclarait une femme interrogée.
Autre exemple dans un genre moins contemplatif, si vous voulez vivre avec votre temps, prendre un « coup de jeune », partager et surtout comprendre l’univers des jeunes, je recommande l’émission web que produit le fils d’un de mes meilleurs amis. Elle est disponible sur la page Level_Crou : la_nouvelle serie geek du Web
Il s’agit d’un programme pour adolescents, dits “geeks”, qui jouent beaucoup aux jeux vidéo, surfent sur Internet et ne sortent pas beaucoup de chez eux. Attention, c’est un peu hard, les moins jeunes ne sont pas habitués, mais, vous verrez, les acteurs sont attachants.
Jean-Philippe essaye de créer un buzz (une discussion) autour de cette thématique et va prochainement proposer une déclinaison de ce format aux chaines de télévision.
Souhaitons lui bonne chance. Il n’y a pas que la crise dans la vie ! Nous aussi, nous voulons vivre !

N'hésitez pas à partager...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous
si vous souhaitez être informé par Email des nouveaux articles
octobre 2018
L M M J V S D
« Sep    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Archives