« Nous traversons une crise du civisme. L’école est devenue un commerce de la connaissance. Elle a peu à peu abandonné son but premier qui est la formation de l’esprit. » C’est en ces termes que Jacqueline de Romilly a ouvert l’assemblée générale de « L’ELAN NOUVEAU DES CITOYENS » qui se tenait samedi dernier à l’Ecole normale supérieure, rue d’Ulm. C’est une association que nous avons créée il y a cinq ou six ans à l’initiative d’un jeune médecin urgentiste : Philippe Rodet. Il avait réuni autour de lui des personnalités très diverses qui avaient en commun le sens de l’intérêt général …et de l’utopie. Jean-Loup Chrétien, le premier spationaute français, Jacqueline de Romilly, de l’Académie française, Marcel Boiteux, président d’honneur d’EDF et de l’Institut Pasteur, Pierre Marion, ancien patron de la DGSE, Gérard Caron, designer, Antoine Burin des Roziers et quelques autres….

Jacqueline de Romilly

Sollicité, j’avais donné mon accord, sans grande illusion sur les résultats concrets que ce petit laboratoire d’idées – un de plus – pouvait obtenir. C’était mal connaître la puissance de travail et de conviction de notre « french doctor ». L’association, comme on peut le voir en cliquant sur les liens référencés sous la rubrique « civisme », ne s’est pas contentée de rédiger des rapports et de faire avancer des idées dans les domaines de l’économie, la défense, l’éducation, l’Europe, l’environnement, la famille, l’immigration, etc (les rapports sont disponibles sur le site)… elle a surtout, en peu de temps, mis en œuvre des actions concrètes, des actions de terrain, qui commencent à enregistrer des résultats très encourageants dans le domaine du civisme et de la cohésion sociale.

Samedi, la neige tombait à gros flocons sur Paris. Ce n’était pas arrivé au mois de novembre, depuis douze ans. Il fallait déjà beaucoup d’esprit civique pour sortir de chez soi et se rendre rue d’Ulm. Des représentants de toutes les régions avaient fait le déplacement ; des jeunes, des moins jeunes, heureux de se retrouver dans ce temple de l’intelligence pour écouter les orateurs rendre compte de leurs actions et, surtout, exprimer leur optimisme. Tous étaient convaincus, comme Jacqueline de Romilly, que les évènements récents, dans les banlieues, étaient l’occasion d’une prise de conscience et d’un renouveau de l’amour du bien commun. L’Elan nouveau des citoyens reçoit des encouragements qui stimulent les énergies. Le lancement, le 10 novembre, de « Fraternité, j’écris ton nom…. » dans une petite commune de l’est, à Cirey sur Vezouze, a eu un succès considérable. 450 personnes étaient présentes.

De nombreux médias nationaux et régionaux ont couvert l’événement. Les initiatives prises localement, par de petits groupes motivés, se multiplient. Les fondateurs, en quittant l’Ecole normale supérieure, se félicitaient d’avoir donné naissance à une association qui se développe bien au-delà de ce qu’ils avaient imaginé dans leurs rêves les plus fous. L’utopie a de l’avenir…………

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Abonnez-vous
février 2017
L M M J V S D
« Jan    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728  
Archives