Guillaume, mon petit fils, qui n’avait encore jamais rencontré ce membre permanent du « gang des postiches », a préféré les genoux de sa maman. Sa soeur, une grande, a évalué tout l’intérêt qu’il pouvait y avoir à être « dans les petits papiers » du célèbre bienfaiteur……….avec le Père Noël

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.