N'hésitez pas à partager...Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

Dans le tintamarre actuel, deux hommes, à gauche, s’efforcent de rester des hommes libres, indépendants, sans arrières-pensées : Michel Rocard et Claude Allègre. Invité récemment des « Matins de France Culture, Claude Allègre a dit ce qu’il pensait de l’évolution de la construction européenne : « On a ouvert trop rapidement. Il fallait le faire autrement. On fait tout trop vite. Les étapes qu’on brûle, ce sont les hommes qui en souffrent. » Sur l’état de la France, il est aussi catégorique : « Le principal problème, c’est le chômage. Il faut remettre tout le monde au travail et n’accorder aucune aide sans un travail effectif. Pour cela, il faut engager un programme de grands travaux et que l’Etat investisse pour l’emploi et non pour des raisons financières. » Sur l’université, il règle ses comptes en proclamant que l’objectif qui consiste à conduire 80% d’une classe d’âge au baccalauréat est une erreur impardonnable. Le bon boulanger et plus utile que le mauvais médecin. » Enfin, sur le paysage audio-visuel comme sur le reste, il ne pratique pas la langue de bois : « TF1 ferait mieux d’expliquer le métier de maçon que de faire de l’audimat avec des bêtises. »
Pourquoi les hommes (et les femmes) lucides, qui parlent vrai, sont-ils si peu entendus ? Récemment, un de mes amis, qui rentrait du Sud-est asiatique, me racontait que las de regarder les très nombreuses chaînes de télévision régionales qui vantaient les prouesses technologiques de leurs pays, il regarda TV5 Monde quelques instants pour entendre parler français. On ne parlait pas du viaduc de Millau, du TGV ou d’Airbus, mais des plantes, des senteurs, des saveurs, quand ce n’est pas des dangereux islamistes qui noyauteraient la plateforme aéroportuaire de Roissy. Choqué par ce retard culturel face à la compétition mondiale dans laquelle nous sommes engagés, que nous le voulions ou non, il exprimait le désespoir des cadres qui tirent l’économie de notre pays pendant que d’autres se complaisent dans un hédonisme d’un autre temps.

N'hésitez pas à partager...Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous
si vous souhaitez être informé par Email des nouveaux articles
octobre 2017
L M M J V S D
« Sep    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Archives