Je me souviens…

Jean-Marie Zemb est mort le 15 février dernier. Fervent européen, ce linguiste, grand spécialiste de l’allemand, aurait certainement été peiné de voir le couple franco-allemand se quereller ces jours-ci à propos des difficultés que rencontre Airbus, hier symbole de la bonne entente entre ces deux pays. Je ne connaissais pas Jean-Marie Zemb, titulaire de la chaire de « grammaire et pensée allemande » qui avait été créée pour lui en 1986 au Collège de France, avant ce jour de 1999 où ses camarades de la 23ème session de l’Institut des hautes… Continuer la lecture

« On ne meurt qu’une fois, dit-on. On se trompe. Je suis mort plusieurs fois. En Indochine, en Afghanistan, au Liban, et très naturellement à Paris. Deux fois, ma fin a été annoncée. Trois fois, je l’ai vue arriver, si près, à la toucher, que je comptais en secondes le temps qui me restait. L’ombre a passé son chemin.. » C’est par ces mots que Jean-François Deniau avait commencé le premier tome de ses mémoires : « Les temps aventureux ». Il évoquait ensuite ce rêve qu’il avait formé de « créer une association… Continuer la lecture

Je me souviens que le 1er février 1954, il faisait très froid. Ce jour-là, un enfant est mort de froid dans un bidonville de la région parisienne. Un religieux, ancien député, l’abbé Pierre Grouès, qui dirigeait la Communauté d’Emmaüs, avait lancé un appel au peuple de France, en faveur des mal-logés. Le ministre de la construction et du logement, Maurice Lemaire, après avoir suivi le cercueil de l’enfant jusqu’à sa dernière demeure, avait parcouru des cités illégales avec l’abbé et pris conscience du drame que vivaient ces pauvres gens. Les… Continuer la lecture

Jean-Jacques Servan -Schreiber est mort dans la nuit du 6 au 7 novembre dernier. Dans les nombreux hommages qui lui ont été rendus, la presse n’a pas rappelé les conditions dans lesquelles il était devenu président du parti radical, en 1970. C’est dommage car l’histoire vaut la peine d’être racontée. J’assistais au congrès et le souvenir que j’en ai est d’autant plus précis que j’avais des raisons personnelles d’être partagé entre l’admiration que j’avais alors pour l’éloquence du président Maurice Faure, le député-maire de Cahors et la conviction que Jean-Jacques… Continuer la lecture

Comme tous les anciens et fidèles lecteurs du Monde, j’ai appris mercredi la disparition de Jean Planchais qui était entré au journal en 1945. Après Edouard Sablier, Georges Penchenier, mon ami Alain Jacob, c’est, comme l’a écrit André Fontaine, une génération de grands journalistes qui nous quitte. Deux souvenirs personnels me reviennent en mémoire. Le premier se situe pendant la nuit du 21 au 22 avril 1961 ; une drôle de nuit. Incorporé depuis quelques mois seulement au CIT 58, le centre d’instruction des transmissions de Cahors, je montais la garde… Continuer la lecture

Comme tous ceux qui ont eu le bonheur de s’asseoir sur un banc, au pied des Twin Towers, de pénétrer dans les halls avec cette impression d’entrer dans une cathédrale, de découvrir au 110ème étage, par beau temps, la presqu’île de Manhattan, j’ai regardé avec beaucoup d’émotion le documentaire-fiction produit par la BBC, diffusé lundi dernier par France 2. Les images épouvantables de ces tours en feu, qui s’écroulent comme un château de cartes, sont dans toutes les mémoires, mais la vie à l’intérieur des tours, l’animation des halls, la… Continuer la lecture