Je me souviens…

Je ne sais pas pourquoi, hier soir, quelques minutes après le début du 20 heures de TF1, cette fable a surgi de ma mémoire.

La morale de cette histoire fut contestée. La Fontaine semble considérer qu’il vaut mieux être comme le chien, à l’abri du besoin, avec la famille, malgré les inconvénients, les servitudes…

La question se pose tous les jours. Pour un homme politique, entre autres ! Est-il préférable d’être pauvre, seul, limité dans ses moyens, mais libre ?

« Et ne voudrais pas même à… Continuer la lecture

Il est apparu plus vieux que la veille, marqué par l’épreuve, la tête basse. Le président Joe Biden s’est exprimé lentement, à voix basse, de la Maison Blanche, pour dire à la nation américaine, à la presse réunie et au monde entier, que les treize militaires américains morts au cours des attentats commis à Kaboul et revendiquées par l’organisation État islamique-K (EI-K), la branche régionale de l’organisation djihadiste, le jeudi 26 août, étaient des « héros ». Il avait les larmes aux yeux, ce qui rendait encore… Continuer la lecture

Le 31 mars 2006, j’ai raconté, dans ce blog, l’inoubliable scène à laquelle nous avions assisté, en famille, le premier avril 1984, en regardant par la fenêtre de notre appartement qui donnait sur l’avenue Bosquet. Sous nos yeux, devant l’Ambassade de Roumanie, les passants, de plus en plus nombreux, s’arrêtaient, s’interrogeaient. J’avais filmé le déroulement des évènements : l’arrivée d’un car de police, de représentants de la brigade criminelle, des journalistes d’Europe n° 1, RTL, France info et des chaînes de télévision qui n’étaient pas autorisées à filmer.… Continuer la lecture

C’est en 1959, que, pour la première fois, mon regard s’est posé sur une borne blanche qui rappelle, assez discrètement, que sur la piste en herbes qui entourent les 48 courts de tennis du Racing Club de France, à la Croix Catelan, s’étaient déroulées les épreuves d’athlétisme des Jeux de la IIe olympiade du 14 mai au 28 octobre 1900, dans le cadre de l’Exposition universelle.

À ma grande honte, j’ignorais que Paris avait été, en 1900, le pays organisateur des JO. J’espère que cette borne existe toujours. Je ne… Continuer la lecture

La période qui s’étend de la fin du XIXe siècle à la Première Guerre mondiale a été qualifiée, longtemps après, au début de la Deuxième Guerre mondiale, de « Belle Époque ». Elle a laissé, dans l’imaginaire collectif, le souvenir d’une parenthèse heureuse, faite d’insouciance et de joie de vivre, de fêtes et de progrès scientifiques et techniques. Cette nostalgie d’un monde disparu, est-elle justifiée ? En partie, mais en partie seulement. J’ai parlé, dans un récent article, du Magic City, ce parc d’attractions, avec sa… Continuer la lecture

Les plus anciens téléspectateurs se souviennent que les reportages, les compétitions sportives, les événements retransmis en direct, se terminaient par ces mots, « À vous Cognacq-Jay », prononcés par le journaliste qui rendait l’antenne à la Régie. Depuis le début des années cinquante, la Régie était installée dans deux immeubles du 7e arrondissement qui donnaient l’un sur la rue de l’Université et l’autre sur la rue Cognacq-Jay. Ces immeubles d’habitation avaient été construits sur des terrains qui avaient appartenu à Monsieur Ernest Cognacq et à sa femme, née… Continuer la lecture