Coup de Gueule

Les principales préoccupations des Français : l’emploi, le logement, le pouvoir d’achat, l’avenir des jeunes, sont absentes de la campagne présidentielle, un mois avant le premier tour. Nos compatriotes, dans les sondages, disent très nettement que les valeurs, les symboles, l’imposition des grandes fortunes, sans parler de la viande hallal, sont sans doute des sujets qui méritent réflexion, mais ne sont pas à la hauteur de leurs attentes. Les insultes, les caricatures, la mauvaise foi, la déformation systématique des propos tenus, les boucs émissaires, ne cacheraient-ils pas une incapacité… Continuer la lecture

Les élites médiatiques, politiques, mais aussi culturelles, seraient-elles en décalage, voire en rupture, avec l’opinion publique, pour que la plupart des candidats à l’élection présidentielle éprouve le besoin de « rendre la parole au peuple » ?

Le mode de scrutin, sous la Vème République, explique en partie cet état de fait. Ne dit-on pas que cette élection est la rencontre d’un homme (ou une femme) et du peuple. Dans une période de crises graves, où les solutions proposées apparaissent peu crédibles, donner la parole au peuple… Continuer la lecture

« Notre pays a résolu la crise du logement. Désormais, la demande d’habitat n’est pas plus élevée que l’offre ». Cette déclaration du gouvernement de l’Allemagne Fédérale date de 1965. Aucun gouvernement français, à ce jour, n’a été en situation de prononcer une déclaration comparable. Le logement demeure, en 2012, un problème préoccupant pour plus de deux millions de Français. C’est le constat dramatique que fait la Fondation AbbéPierre dans son 17ème rapport sur l’état du mal-logement en France. La Fondation lance un cri d’alarme et sensibilise les… Continuer la lecture

 A peine le chef de l’Etat a-t-il terminé sa phrase :  » Tout terrain, toute maison, tout immeuble verra sa possibilité de construction augmenter de 30 % « , que les propriétaires concernés avaient du mal à cacher leur satisfaction. Le Président a deux objectifs : produire plus de logements et faire baisser leurs prix. Pour soutenir l’industrie du bâtiment et augmenter l’offre sans alourdir l’effort public, le chef de l’Etat, avec cette mesure, prend le risque d’augmenter la valeur des terrains en même temps… Continuer la lecture

Les responsables des « Restos du cœur » de Vitry-sur-Seine, qui recevaient la visite du président de la Républiquele 22 décembre dernier, ont entendu le chef de l’Etat s’excuser : « Je ne prétends pas qu’on a tout bien fait. (…) Il faut refonder notre politique du logement, ça ne va pas ! »

A Vandœuvre-lès-Nancy, le 11 décembre 2007, le président s’était engagé à « remédier à l’insuffisance de l’offre », « à combler le déficit », à «… Continuer la lecture

Le journal L’Equipe titra « La déchéance de la France ». Les commentaires furent catégoriques. Certains membres du gouvernement n’eurent pas de mots assez durs quand ils parlaient des dirigeants de la Fédération. Des parlementaires qualifièrent les performances de l’équipe de France « d’indignes de notre pays ». Les jeunes étaient déçus. Le moral des Français, paraît-il, s’en ressentait. Un député de Paris dénonça « le coup porté au prestige de la France ». L’affaire, purement sportive, devint politique. Bref, la patrie était en danger !… Continuer la lecture