Coup de Gueule

Les Français sont exaspérés. Tout le monde s’en rend compte. De nombreux sondages le confirment, mais aucune solution n’émerge qui pourrait les rassurer. La colère, une colère grandissante, gronde dans toutes les classes de la société. Face à cette situation, le pouvoir, trop faible, parce que minoritaire dans le pays, devient chaque jour plus autoritaire et contraignant sous prétexte de faire barrage au Front national. Les Français se disent écœurés, déclarent qu’ils n’en peuvent plus, qu’ils ne croient plus en rien ni en personne. Ils sont de plus en plus… Continuer la lecture

Depuis le 7 octobre 2005, date à laquelle j’ai mis en ligne un premier article dans ce blog, j’ai, à de nombreuses reprises, parlé de l’Europe. C’est, probablement, le sujet que j’ai abordé le plus souvent. Européen convaincu, depuis le début de ma conscience politique, c’est-à-dire depuis le rejet par l’Assemblée nationale, le 30 août 1954, du projet de Communauté européenne de défense (CED) et, en 1957, la signature du Traité de Rome, je n’ai cessé de militer pour la construction européenne et le développement d’un « … Continuer la lecture

Cette réflexion n’est pas de moi. Je ne pensais pas qu’elle puisse venir à nouveau à l’esprit. C’est ce qu’écrivit Jean Guéhenno, le 5 juillet 1940, dans son « Journal des années noires ». L’Académicien cite Renan pour convaincre que chacun de nous a sans doute à se réformer d’abord lui-même. Il cite également Péguy qui pensait : « qu’il y avait quelque chose de pire que l’invasion militaire, barbare, et de servitude, c’est, ce serait, la plus dangereuse des invasions, l’invasion qui entre en… Continuer la lecture

En 1954, le désespoir ne s’exprimait pas au-delà de nos frontières, il rodait à nos portes, dans notre pays. Le 3 janvier 1954, un petit Marc était mort de froid dans la cité des Coquelicots à Neuilly-Plaisance. Révolté par la situation dans laquelle se trouvaient les mal-logés, pendant cet hiver rigoureux, l’Abbé Pierre avait publié dans Le Figaro du 5 janvier une lettre ouverte à Maurice Lemaire, le ministre de la Reconstruction. Dans la nuit du 30 janvier, une femme, expulsée de son logement, avait été retrouvée… Continuer la lecture

L’imagination du romancier ne pourra jamais aller aussi loin que la réalité. Les romans sont sans cesse dépassés dans le sordide, la violence et la perversion dans lesquels baigne la Société.

« Nos études sont des égouts qu’on ne peut pas curer ». Le triste constat que fait l’avoué Derville dans « Le colonel Chabert », magistrats et avocats, dans les prétoires, le vérifient tous les jours. Dans l’Avant-Propos de La Comédie Humaine, écrit en juillet 1842, Balzac explique que son œuvre est la peinture… Continuer la lecture

« On a fait beaucoup de choses pour un pays qui s’appelle la Grèce. Je pense qu’il serait possible de faire aussi quelque chose pour l’agriculture ». Il était prévisible que, quelques jours après un nouveau plan d’aide à la Grèce, les exploitants agricoles, par la voix de leur président, Xavier Beulin, s’y réfèrent pour réclamer, entre autres demandes, une restructuration de la dette des agriculteurs.

La FNSEA considère que les mesures à court terme annoncées sont les bienvenues, mais qu’il est absolument nécessaire d’engager une réflexion à… Continuer la lecture