Coup de Gueule

Je regrette que les chaînes de télévision qui couvrent la Coupe du Monde de football, ce moment de nationalisme heureux dans une mondialisation malheureuse, n’accordent pas plus de temps d’antenne à la géographie et à l’histoire des lieux dans lesquels se déroulent les matches. Plutôt que de tendre leurs micros à des supporters qui disent tous la même chose, à disserter indéfiniment sur le 4-4-2 ou le 4-2-3-1, des systèmes de jeu qui n’ont aucun intérêt pour l’extrême majorité des Français, il y aurait franchement mieux à faire.

France 2,… Continuer la lecture

Au risque d’être un peu caricatural et réducteur, il est frappant de constater qu’en mai 68, les contestataires exigeaient des réformes d’un pouvoir conservateur, alors qu’aujourd’hui, les grévistes refusent les réformes qu’une majorité de Français a demandées au pouvoir de faire, au motif qu’ils veulent conserver les avantages qu’ils ont.

Affiche contre le général de Gaulle en mai 68

Qu’espèrent la CGT et les Insoumis de Jean-Luc Mélenchon ? Que le chef de l’Etat et son gouvernement renoncent à des réformes qu’une majorité de Français soutient ? Précipiter… Continuer la lecture

Vue de Sirius, la période est étonnante. La rupture entre deux mondes qui ne peuvent se comprendre, ressemble chaque jour un peu plus à la tectonique des plaques avec des tremblements de terre, des éruptions.

L’avènement de l’intelligence artificielle, par exemple, est incompréhensible pour le commun des mortels. Qui s’intéresse au rapport Villani ? Qui peut comprendre la portée du rapport : « Donner du sens à l’intelligence artificielle. Pour une stratégie nationale et européenne », rendu public le 28 mars ? Dans… Continuer la lecture

Cette formule fut souvent donnée comme sujet au concours d’entrée à Sciences Po. Elle est gravée dans la mémoire de très nombreux étudiants devenus journalistes, cadres supérieurs, dirigeants d’entreprises, hauts fonctionnaires, en un mot, de nombreux Français. « Paix impossible, guerre improbable » est le titre du premier chapitre d’un ouvrage de Raymond Aron, intitulé : « Le grand schisme », publié en 1948. Le professeur Aron, le politologue, avait utilisé cette formule pour nommer le début de la Guerre froide. La formule est employée… Continuer la lecture

Je n’avais pas l’intention de commenter les récents événements. Ils l’ont été abondamment et suffisamment. Mais, trop, c’est trop ! Les critiques, la violence des mots utilisés, l’inflation de réactions sur les réseaux sociaux et les commentaires de commentaires sur les chaînes d’info en continu et dans la presse deviennent insupportables. Si c’est ça le monde nouveau, les jeunes, qui vivront plus longtemps que leurs aînés, trouveront le temps long et ennuyeux.

Umberto Eco, à qui nous devons « Le Pendule de Foucault » (1988), «… Continuer la lecture

En reprenant, à sa façon, le célèbre “Make America Great Again” que Donald Trump martelait pendant sa campagne, Emmanuel Macron a, d’une voix ferme et solennelle, donné encore plus de sens à la poignée de main virile échangée avec le président américain, il y a quelques jours. Prononcés en anglais, fait sans précédent, quelques secondes après son intervention, ces mots ont été retransmis en direct par plusieurs chaines de télévision américaine et fait le tour de la planète. C’est habile, c’est même brillant, de la part d’un nouveau chef d’Etat… Continuer la lecture