Coup de Coeur

Le festival du cinéma américain de Deauville offre chaque année l’occasion de découvrir et de tenter de comprendre l’Amérique qui a voté Trump. Cette Amérique dont Hillary Clinton avait dit imprudemment :” pour généraliser grossièrement, vous pouvez mettre la moitié des partisans de Trump dans le panier des pitoyables, des racistes, sexistes, homophobes, xénophobes, islamophobes. À vous de choisir. ” Ses excuses, le lendemain, en reconnaissant que ” Généraliser grossièrement n’est jamais une bonne idée “, n’avaient pas suffi à corriger la gaffe. Le propos de campagne… Continuer la lecture

Le 15 août 2016, j’écrivais sur ce blog que les conditions me paraissaient réunies pour que se prépare une sorte de « coup d’État démocratique », de big bang politique. La multiplicité des initiatives pour faire de la politique autrement révélait que le système politique est à bout de souffle, qu’il n’avait plus de légitimité. L’inflation d’initiatives donnait une idée de l’état de l’opinion. Cette situation ne pouvait pas durer. Des utopistes, des idéalistes, de faux intellectuels, se livraient, tous les soirs, sur la Place de la République,… Continuer la lecture

Quand la période commence à me taper sur les nerfs et m’incite surtout à ne pas ajouter des commentaires à ceux que j’entends à longueur de journée, mon regard se porte ailleurs. Ailleurs, c’est beaucoup dire, disons plutôt que j’éprouve le besoin d’ouvrir ma bibliothèque.

Bernard Roth, un de mes amis me signale que le Théâtre des Mathurins, à Paris, offre la possibilité de voir – ou revoir – du samedi 25 février au dimanche 2 avril 2017, l’adaptation de la remarquable autobiographie de Stefan Zweig « Le Monde… Continuer la lecture

Après Trois grands fauves, (éd. Belfond 2013), Hugo Boris a publié Police (éd. Grasset 17.50 € – EAN : 9782246861447), le 24 août 2016.

Le 27 août 2013, dans ce blog, j’avais écrit tout le bien que je pensais de  Trois grands fauves. Le portrait qu’il faisait de Danton, Hugo et Churchill, dans ce roman, était à la fois original et saisissant. Ces trois prédateurs « ont en commun d’avoir été confrontés très tôt à la mort, d’avoir survécu et d’y avoir puisé une… Continuer la lecture

Le festival de cinéma américain de Deauville, qui a lieu chaque année, dans les premiers jours de septembre, offrait, moins de deux mois avant l’élection d’un nouveau président des Etats-Unis, l’occasion de se plonger dans cette Amérique que les Français ont tant de mal à comprendre. Comment vivent ces Américains qui déclarent vouloir voter pour Donald Trump ? Qui sont ces Américains dont Hillary Clinton dit imprudemment :” pour généraliser grossièrement, vous pouvez mettre la moitié des partisans de Trump dans le panier des pitoyables, des racistes,… Continuer la lecture

Michel Rocard avait soigneusement organisé ses obsèques et les hommages qui lui seraient rendus. Il était inhabituel que l’intéressé demande un hommage national. Tant critiqué, moqué, souvent même humilié, Michel Rocard n’a-t-il pas voulu ainsi obliger le parti socialiste, le pouvoir en place et les politiques en général, à faire leur examen de conscience. Une longue interview dans l’hebdomadaire Le Point, quelques jours avant son décès, donnait à penser que Michel Rocard, ce « rêveur réaliste », ne voulait pas partir sans avoir réglé quelques comptes et «… Continuer la lecture

Abonnez-vous
si vous souhaitez être informé par Email des nouveaux articles
décembre 2018
L M M J V S D
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Archives