Coup de Coeur

J’ai passé une partie de la journée d’hier à Roland Garros. Le plaisir est toujours le même. J’ai le privilège d’y être invité presque tous les ans depuis 1976, c’est-à-dire depuis trente ans. Le tennis offre, comme la plupart des sports individuels ou collectifs, des émotions éphémères mais authentiques qui, contrairement à ce qui se passe pour la musique ou le cinéma, ne supporte pas le différé. En simple, c’est un combat singulier consubstantiel de la nature humaine et qui remonte aux origines de l’humanité. Il y a trois ou… Continuer la lecture

Guillaume, mon petit fils, qui n’avait encore jamais rencontré ce membre permanent du « gang des postiches », a préféré les genoux de sa maman. Sa soeur, une grande, a évalué tout l’intérêt qu’il pouvait y avoir à être « dans les petits papiers » du célèbre bienfaiteur……….

Quand on passe ses matinées, couvert de boue à 39°, dans les thermes d’Abano, comment ne pas avoir » la tentation de Venise ». Le dimanche 25 septembre, nous y sommes allés, comme les habitants de la région, dans un autobus bondé qui ne prépare pas au rêve. Impatients de voir, et revoir l’architecture vénitienne, les canaux, le palais Grassi, le pont de l’Académie, la basilique Santa Maria della Salute , le campanile de Saint Marc. Dans son dernier livre : « Une fête en larmes », que je venais de terminer,… Continuer la lecture

Il faisait très doux, hier matin, sur le parcours de golf de la base aérienne de Villacoublay. La pluie, pendant deux trous, au 11 et au 12ème, avait ravivé les couleurs et les odeurs de l’automne; l’herbe fraîchement coupée, la terre mouillée, les feuilles tombées et le vent qui soufflait sur le plateau; tout concourrait à aimer cette saison qui n’est pas triste si on ne veut pas qu’elle le soit. Au club-house, à l’heure du déjeuner, les conversations étaient animées. Le film sur « De Gaulle intime … Continuer la lecture