Michel Desmoulin

Juriste de formation, il fait des études à la faculté de Droit de Toulouse, à l'Institut d'Urbanisme de Paris (ENAM) et à l'Institut des Hautes études de droit rural et d'économie agricole. Il entre en 1963 dans le groupe immobilier de la banque Paribas où il effectue toute sa carrière. Il travaille ainsi à la Compagnie de recherches immobilières (CORI) dont il est directeur commercial de 1963 à 1976, puis à Cogedim Vente, où il est directeur général. Il est ensuite PDG de Cogedim Méditerranée de 1976 à 1992 et Directeur général adjoint de Cogedim SA de 1992 à 1994. Il devient finalement directeur général et membre du directoire de la société. Auditeur de la 39e session de l'Institut des hautes études de la défense nationale en 1986-1987, il est président de l'Union des associations d'Auditeurs de l'IHEDN de 1997 à 2001. Il se spécialise dans les questions de défense dont il est devenu un expert et publie ses analyses dans son blog qu'il publie sur Internet depuis octobre 2005.

J’étais impatient de relire l’article que Paul Benkimoun et Élisabeth Bursaux avaient consacré, le 26 novembre 1999, à la 20e des 21 questions sur le XXIe siècle. Cet article s’intitulait : « Tous sains et saufs ? » Il commençait par ces mots : « La planète est un village et les virus tournent autour à la vitesse de la lumière. »

Les deux journalistes, spécialistes des questions de santé, évoquaient, parmi les principales menaces qui pourraient affecter la santé des… Continuer la lecture

S’il y a un domaine dans lequel les prévisions sont difficiles, c’est celui de la démographie. La grande majorité des personnes qui seront vivantes en 2100 ne sont probablement pas encore nées. Les projections démographiques ne peuvent donc avoir un caractère scientifique. Les experts ne peuvent émettre que des hypothèses sur la base desquelles, ils raisonnent.

La 11e des 21 questions que posait « L’Avenir », le numéro de collection consacré au XXIe siècle, conçu par les rédactions du Monde et de France Info, en 1999, avait… Continuer la lecture

« L’opération militaire spéciale » a commencé le 24 février 2022. Elle ne s’est pas déroulée comme prévu. J’ai déjà évoqué l’éditorial de l’agence Novosti, prévu pour le jour d’après une victoire rapide sur l’Ukraine. Il a été publié par inadvertance et aussitôt effacé du site de l’agence. Sa traduction en français a été publiée par la fondation Fondapol. On y lit noir sur blanc que la disparition de l’Ukraine en tant qu’État séparé de la Russie provoquera un ébranlement profond de l’Occident et que notamment le… Continuer la lecture

Qui aurait imaginé, au tournant du siècle, qu’en 2022, le monde serait à nouveau en état de guerre ? Que les États-Unis, l’Occident, les institutions internationales et le multilatéralisme, en général, donneraient l’impression d’être fragiles, précaires, sur la défensive, peut-être même, sur le déclin ? Qu’un autre ordre mondial, différent de celui que nous avons connu, pourrait s’imposer par la force. Le droit, les valeurs universelles, ne permettant plus d’assurer la sécurité et de garantir la paix. Personne, à ma connaissance.

Il y a un an, je qualifiais… Continuer la lecture

 Stanley Hoffmann, professeur de civilisation française à l’université Harvard, au cours de sa conférence de rentrée de l’école doctorale de l’Institut d’études politiques de Paris, prononcée le 22 janvier 2002, s’était exclamé : « Une fois de plus, on ne sait pas bien où l’on va », devant le triste état des lieux, quatre mois après le coup de tonnerre du 11 septembre.

La « fin de l’histoire » de son collègue Francis Fukuyama, qui nous prédisait un monde sans autres… Continuer la lecture

Pour répondre à la 17e des 21 questions que posait « L’Avenir », le numéro de collection consacré au XXIe siècle conçu par les rédactions du Monde et de France Info, en 1999, qui avait pour titre : Apocalypse tomorrow ? La mondialisation touche aussi les armes chimique et nucléaire, Jacques Isnard, le spécialiste des questions de défense, avait interrogé les meilleurs experts en polémologie sur la vision qu’ils avaient de l’évolution des rapports de forces internationaux. Au tournant du siècle, la plupart des stratèges… Continuer la lecture