Michel Desmoulin

Juriste de formation, il fait des études à la faculté de Droit de Toulouse, à l'Institut d'Urbanisme de Paris (ENAM) et à l'Institut des Hautes études de droit rural et d'économie agricole. Il entre en 1963 dans le groupe immobilier de la banque Paribas où il effectue toute sa carrière. Il travaille ainsi à la Compagnie de recherches immobilières (CORI) dont il est directeur commercial de 1963 à 1976, puis à Cogedim Vente, où il est directeur général. Il est ensuite PDG de Cogedim Méditerranée de 1976 à 1992 et Directeur général adjoint de Cogedim SA de 1992 à 1994. Il devient finalement directeur général et membre du directoire de la société. Auditeur de la 39e session de l'Institut des hautes études de la défense nationale en 1986-1987, il est président de l'Union des associations d'Auditeurs de l'IHEDN de 1997 à 2001. Il se spécialise dans les questions de défense dont il est devenu un expert et publie ses analyses dans son blog qu'il publie sur Internet depuis octobre 2005.

Un vent de Sibérie souffle sur la BohèmeLes femmes sont en colère aux portes des moulinsDes bords de la Volga au delta du NiémenLe temps s’est écoulé il a passé pour rienPuisqu’aucun dieu du ciel ne s’intéresse à nousLénine relève-toi, ils sont devenus fous

« Vladimir Ilitch », la chanson de Michel Sardou, sur les paroles de Pierre Delanoe, résonne étrangement dans la période actuelle.

« Mais où trouver aujourd’hui, un Robert Schuman, le fondateur de l’Union Européenne ? » s’était écrié, le 2 mars 2016,… Continuer la lecture

Le chef de l’État voulait sans doute rassurer les Français, le 12 octobre dernier, quand, répondant à une question que lui posait Caroline Roux, sur l’usage que la France pourrait faire de l’arme nucléaire, il a dit que « la France ne répondrait pas à une frappe nucléaire sur l’Ukraine ». Il a éprouvé le besoin de préciser qu’elle ne réagirait pas non plus à une frappe « dans la région ».

Les spécialistes ont sursauté. Jean-Dominique Merchet, dans L’Opinion, le lendemain, sous le titre… Continuer la lecture

René Girard, membre de l’Académie française, professeur émérite à l’université de Stanford qualifiait son livre « Achever Clausewitz », d’apocalyptique. Dans l’introduction, il prévenait le lecteur que, dans son livre, il avançait « des choses jamais dites, sur la « possibilité » d’une fin de l’Europe, du monde occidental et du monde dans son ensemble ». La violence, écrivait-il, en 2007, « est aujourd’hui déchaînée au niveau de la planète entière, provoquant ce que les textes apocalyptiques annonçaient : une confusion… Continuer la lecture

Fin 1999, France Info s’était associée au journal Le Monde pour proposer un numéro de collection consacré au XXIe siècle. Les deux rédactions du Monde et de France Info, dans ce numéro de quarante pages, publié le 26 novembre 1999, avaient tenté de répondre à vingt et une questions – environnementales, biologiques, géopolitiques, auxquelles le nouveau siècle allait être confronté. J’ai conservé ce numéro intitulé « L’Avenir », en caractères gothiques. Soigneusement rangé, il semblait attendre le moment où j’éprouverais le besoin de rapprocher son contenu… Continuer la lecture

C’est au pas de charge que les chercheurs de la Silicon Valley sont entrés dans le XXIe siècle. Des mots, acronymes, sigles, marques, qui n’existaient pas en 1999 ou n’étaient connus que dans le cercle très fermé des développeurs, sont apparus, au fil des années : Facebook, iPhone, Amazon, Twitter , blog, Métavers, Web 3.0, Cryptomonnaies, NFT, Blockchain, selfies, Google, Gmail, Google Maps, Google Earth, GPS, Skype, Zoom, YouTube, Cloud, Wikipédia et bien d’autres… La liste donne le tournis ! Il s’agit bien d’une Révolution … Continuer la lecture

Sandrine Rousseau, en faisant l’éloge de la paresse, qu’elle érige en droit, m’a rendu un fier service. Elle m’a fourni l’introduction que je cherchais, à mon article sur l’actualisation du sujet que Frédéric Lemaître, le correspondant du journal Le Monde à Pékin, avait traité sous le titre : « Le travail à perpétuité  ? Créativité, flexibilité, mobilité... », le 25 novembre 1999. Cette question était la huitième des 21 questions que posait « L’Avenir », le numéro de collection consacré au XXIe… Continuer la lecture