Michel Desmoulin

Juriste de formation, il fait des études à la faculté de Droit de Toulouse, à l'Institut d'Urbanisme de Paris (ENAM) et à l'Institut des Hautes études de droit rural et d'économie agricole. Il entre en 1963 dans le groupe immobilier de la banque Paribas où il effectue toute sa carrière. Il travaille ainsi à la Compagnie de recherches immobilières (CORI) dont il est directeur commercial de 1963 à 1976, puis à Cogedim Vente, où il est directeur général. Il est ensuite PDG de Cogedim Méditerranée de 1976 à 1992 et Directeur général adjoint de Cogedim SA de 1992 à 1994. Il devient finalement directeur général et membre du directoire de la société. Auditeur de la 39e session de l'Institut des hautes études de la défense nationale en 1986-1987, il est président de l'Union des associations d'Auditeurs de l'IHEDN de 1997 à 2001. Il se spécialise dans les questions de défense dont il est devenu un expert et publie ses analyses dans son blog qu'il publie sur Internet depuis octobre 2005.

Le Premier Ministre, il y a quelques jours a « formé le vœu que chacun d’entre vous, avec l’encre, avec l’image, avec le son, avec les derniers moyens de la technologie, ait à cœur, à chaque étape de sa journée, de mettre quelques gouttes d’humour et quelques gouttes de tendresse. Croyez-moi, cela rend la vie plus belle. » Si l’actualité offre, en tant que telle, peu d’humour et de tendresse, heureusement les hommes s’en chargent souvent involontairement. Nous commettons tous des lapsus qui font rire, nous embarrassent et sont inexplicables. Freud… Continuer la lecture

Il fallait voir le président de la République, le lundi 19 janvier, rayonnant, alerte, descendre dans les entrailles du sous-marin nucléaire lanceur d’engins à l’Ile Longue, le sanctuaire de la Force océanique stratégique. Après une semaine de vœux épuisante, c’est un Chef des armées sûr de lui, clair, précis, qui s’est exprimé au milieu des siens sur le sujet le plus difficile qui soit : la dissuasion nucléaire. Comme le rappelle fort justement Pierre Joxe, dans son dernier ouvrage, le concept français de la dissuasion nucléaire « repose sur l’idée qu’il faut… Continuer la lecture

Il est encore temps, quelques jours avant son audition par la Commission d’enquête parlementaire, de donner quelques ultimes conseils à ce jeune juge d’instruction. Au lieu de se présenter, droit dans ses bottes, le code de procédure pénale à la main, convaincu qu’il est victime d’une injustice, que tout est de la faute du Législateur, qu’il n’a rien à se reprocher puisqu’il « a rempli sa mission honnêtement et normalement, » le Juge devrait poser tous ses ouvrages de droit, derrière lesquels il se sanctuarise, et se diriger vers sa bibliothèque.… Continuer la lecture

Sous ce titre, Christian Blanc, comme à son habitude, n’y est pas allé par quatre chemins dans le « Point de vue » qu’il a donné au journal Le Monde. Pendant que le Président annonce des mesures, comme si de rien était, des voix s’élèvent, de plus en plus nombreuses, de plus en plus dures, de plus en plus pressantes. Giscard, qui sera le dernier à tirer sur l’ambulance, se demande, faussement étonné, qui peut bien constituer ce 1% de Français qui, dans un récent sondage, seraient encore satisfaits du Président… Continuer la lecture

Cher Frère Blanc. Quand je suis né, j’étais noir, Quand j’ai grandi, j’étais noir, Quand je vais au soleil, je suis noir, Quand j’ai peur, je suis noir, Quand je suis malade, je suis noir… Quand je mourrai, je serai noir…

Tandis que toi, homme blanc, Quand tu es né, tu étais rose, Quand tu as grandi, tu étais blanc, Quand tu vas au soleil, tu es rouge, Quand tu as froid, tu es bleu, Quand tu as peur, tu es vert, Quand tu es malade, tu es jaune, Quand… Continuer la lecture

Le 10ème anniversaire de la mort de François Mitterand a donné lieu à une concurrence médiatique qui a atteint la ligne rouge dimanche après midi chez Michel Drücker. Chacun affirme être le seul à avoir connu (et compris) le vrai Mitterand. « De là où il est », l’ancien Président doit bien s’amuser car il continue à faire, mort, ce qu’il faisait quand il était vivant. Salut l’artiste. Une seule émission, sur France 5, dimanche après-midi, a levé un coin du voile sur cet homme si compliqué. Dans le plus grand… Continuer la lecture