Michel Desmoulin

Michel Desmoulin

Juriste de formation, il fait des études à la faculté de Droit de Toulouse, à l'Institut d'Urbanisme de Paris (ENAM) et à l'Institut des Hautes études de droit rural et d'économie agricole. Il entre en 1963 dans le groupe immobilier de la banque Paribas où il effectue toute sa carrière. Il travaille ainsi à la Compagnie de recherches immobilières (CORI) dont il est directeur commercial de 1963 à 1976, puis à Cogedim Vente, où il est directeur général. Il est ensuite PDG de Cogedim Méditerranée de 1976 à 1992 et Directeur général adjoint de Cogedim SA de 1992 à 1994. Il devient finalement directeur général et membre du directoire de la société. Auditeur de la 39e session de l'Institut des hautes études de la défense nationale en 1986-1987, il est président de l'Union des associations d'Auditeurs de l'IHEDN de 1997 à 2001. Il se spécialise dans les questions de défense dont il est devenu un expert et publie ses analyses dans son blog qu'il publie sur Internet depuis octobre 2005.

Pierre Mendès France raconte, dans un livre d’entretiens avec le journaliste Jean Bothorel intitulé « Choisir » (Stock 1974), une histoire qu’il qualifie lui-même d’assez extraordinaire. Elle concerne l’idée qu’à cette date, et dans ces circonstances, le général de Gaulle se faisait de l’Europe et de son avenir.

PMF était allé voir le général de Gaulle, à Alger, au début de l’année 1944. « Je suis donc allé voir de Gaulle pour connaître ses projets. À ma grande surprise, il ne fut pas du tout pris de… Continuer la lecture

Le directeur du Festival du Cinéma Américain de Deauville, Bruno Barde, confie, dans l’éditorial du programme de la 44éme édition du Festival qui a débuté le 31 août, que c’est après avoir vu « Les Frères Sisters » que l’idée lui est venue de créer et de remettre au film de Jacques Audiard le Prix du 44ème Festival du Cinéma Américain. Ce film lui a laissé, écrit-il, l’empreinte d’une grammaire cinématographique rarement égalée, d’une intelligence de filmage et ainsi la trace des grands prédécesseurs de Jacques Audiard dans… Continuer la lecture

Le Festival du Cinéma Américain de Deauville 2018 a débuté le 31 août avec Le secret des Kennedy de John Curran. Il se terminera le 9 septembre avec Opération Finale, le film de Chris Weitz.

Affiche du 44e Festival du cinéma américain de Deauville

Le jury de cette 44e édition est présidé par Sandrine Kiberlain entourée de Sabine Azéma, Leïla Bekhti, Stéphane Brizé, Alex Beaupain, Sara Giraudeau, Xavier Legrand, Pierre Salvadori et Leïla Slimani. 14 films sont en compétition. La plupart de ces films traite de sujets d’une… Continuer la lecture

Je ne résiste pas au plaisir de remettre en ligne l’article que j’avais consacré à l’anniversaire de la Libération de Paris, le 23 août 2014.

L’objectif des généraux américains Eisenhower et Bradley était d’atteindre le plus vite possible le bassin de la Ruhr, où était concentrée l’industrie lourde allemande et les ports du nord de l’Europe. Les ports d’Arromanches et Cherbourg n’étant pas suffisants pour alimenter les 36 divisions alliées engagées. La libération de Paris, jugée inutile du point de vue stratégique, aurait ralenti la progression déjà compliquée pour des… Continuer la lecture

Roger Martin du Gard, mort le 22 août 1958 au château du Tertre, à Sérigny (Orne), n’est plus à la mode. Je le regrette. Dans son œuvre remarquable, ce grand romancier ne s’était pas contenté de parler de son époque, celle du début du siècle dernier, il a parlé aussi de la nôtre. Albert Camus, en 1955, disait que Roger Martin du Gard était « un perpétuel contemporain ».

Roger Martin du Gard

Roger Martin du Gard était né le 23 mars 1881 à Neuilly-sur-Seine, C’est… Continuer la lecture

Le 6 août 1991, il y a vingt-sept ans, Chapour Bakhtiar, le dernier Premier ministre du Shah d’Iran, a été assassiné à Suresnes.

Chaque année, dans les premiers jours du mois d’août, je me souviens…

Chapour Bakhtiar à Suresnes

Je me souviens que le 19 juillet 1980, j’avais reçu un appel téléphonique d’un homme angoissé que j’avais connu à Téhéran, en 1974. J’avais le souvenir d’un homme de grande qualité avec qui j’avais sympathisé. Il voulait me rencontrer de toute urgence. Le rendez – vous fut pris pour le… Continuer la lecture

Abonnez-vous
si vous souhaitez être informé par Email des nouveaux articles
septembre 2018
L M M J V S D
« Août    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Archives