Michel Desmoulin

Michel Desmoulin

Juriste de formation, il fait des études à la faculté de Droit de Toulouse, à l'Institut d'Urbanisme de Paris (ENAM) et à l'Institut des Hautes études de droit rural et d'économie agricole. Il entre en 1963 dans le groupe immobilier de la banque Paribas où il effectue toute sa carrière. Il travaille ainsi à la Compagnie de recherches immobilières (CORI) dont il est directeur commercial de 1963 à 1976, puis à Cogedim Vente, où il est directeur général. Il est ensuite PDG de Cogedim Méditerranée de 1976 à 1992 et Directeur général adjoint de Cogedim SA de 1992 à 1994. Il devient finalement directeur général et membre du directoire de la société. Auditeur de la 39e session de l'Institut des hautes études de la défense nationale en 1986-1987, il est président de l'Union des associations d'Auditeurs de l'IHEDN de 1997 à 2001. Il se spécialise dans les questions de défense dont il est devenu un expert et publie ses analyses dans son blog qu'il publie sur Internet depuis octobre 2005.

Au risque d’être un peu caricatural et réducteur, il est frappant de constater qu’en mai 68, les contestataires exigeaient des réformes d’un pouvoir conservateur, alors qu’aujourd’hui, les grévistes refusent les réformes qu’une majorité de Français a demandées au pouvoir de faire, au motif qu’ils veulent conserver les avantages qu’ils ont.

Affiche contre le général de Gaulle en mai 68

Qu’espèrent la CGT et les Insoumis de Jean-Luc Mélenchon ? Que le chef de l’Etat et son gouvernement renoncent à des réformes qu’une majorité de Français soutient ? Précipiter… Continuer la lecture

Vue de Sirius, la période est étonnante. La rupture entre deux mondes qui ne peuvent se comprendre, ressemble chaque jour un peu plus à la tectonique des plaques avec des tremblements de terre, des éruptions.

L’avènement de l’intelligence artificielle, par exemple, est incompréhensible pour le commun des mortels. Qui s’intéresse au rapport Villani ? Qui peut comprendre la portée du rapport : « Donner du sens à l’intelligence artificielle. Pour une stratégie nationale et européenne », rendu public le 28 mars ? Dans… Continuer la lecture

Au mois de novembre dernier, le journal Le Monde avait publié le plaidoyer d’EuroDéfense – France pour un livre blanc européen de la défense et de la sécurité.

Signataire de cette tribune, j’avais reproduis ce plaidoyer dans mon blog.

Jeudi dernier, le journal La Tribune et le blog Bruxelles 2 (B2Pro (1)) ont publié, sous le titre  « Pour une défense européenne vraiment assumée. Dépasser la politique des petits pas, une nouvelle contribution d’EuroDéfense-France que je mets également en ligne.

Une défense européenne digne de ce nom… Continuer la lecture

L’annonce du décès de ce grand serviteur de l’Etat, a provoqué chez moi une profonde tristesse et fait remonter bien des souvenirs.

A son âge, 99 ans, je savais qu’un jour ou l’autre, j’apprendrais qu’il nous avait quittés. Mais, j’étais convaincu qu’il fêterait ses cent ans. La dernière fois que je lui avais rendu visite, rue Vaneau, au début de l’année 2014, il m’avait fièrement dit qu’il allait toujours courir dans le Bois de Vincennes, à l’Institut National des Sports, où il avait ses habitudes depuis bien longtemps. Devant mon… Continuer la lecture

Le 1er mars 2018, quelques jours seulement avant l’élection présidentielle, Poutine a prononcé un discours qui a intrigué la communauté internationale. Il a présenté les systèmes d’armes dont la Russie est en train de se doter pour contrer les défenses antimissiles américaines. Notamment, un nouveau type de missile de croisière à tête nucléaire, qui, selon lui, sera « quasiment impossible à détecter » […] et « invincible face à tous les systèmes existants et futurs de défense antiaérienne ».

Le président de la Russie s’est empressé… Continuer la lecture

Cette formule fut souvent donnée comme sujet au concours d’entrée à Sciences Po. Elle est gravée dans la mémoire de très nombreux étudiants devenus journalistes, cadres supérieurs, dirigeants d’entreprises, hauts fonctionnaires, en un mot, de nombreux Français. « Paix impossible, guerre improbable » est le titre du premier chapitre d’un ouvrage de Raymond Aron, intitulé : « Le grand schisme », publié en 1948. Le professeur Aron, le politologue, avait utilisé cette formule pour nommer le début de la Guerre froide. La formule est employée… Continuer la lecture

Abonnez-vous
si vous souhaitez être informé par Email des nouveaux articles
avril 2018
L M M J V S D
« Mar    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  
Archives