Archives mensuelles : octobre 2020

C’était le 18 octobre 2005. J’avais simplement écrit : « Ça y est ! Mon weblogue ouvre ses lignes. À bientôt sur mes prochains billets. » J’étais à cent lieues d’imaginer que quinze ans plus tard, j’éprouverais encore le besoin, et le plaisir, de livrer ainsi les réflexions que m’inspire l’actualité.

C’est mon gendre, Bruno Labadens d’Arc, créateur, architecte, gestionnaire de ce blog qu’il héberge sur son serveur, qui a rendu possible ce qui n’était alors qu’un passe-temps de retraité. Je le remercie chaleureusement de… Continuer la lecture

Lu sur le site The Conversation (https://theconversation.com/covid-19-lanalyse-couts-benefices-des-restrictions-plaide-pour-des-mesures-differenciees-par-age-), qui autorise la reproduction, je publie cet article de Samuel j. Sender , Consultant indépendant, enseignant-chercheur, EDHEC Business School que je trouve particulièrement intéressant au moment où les experts ne se demandent plus s’il faut, ou non, confiner à nouveau, mais quand ?

Covid-19 : L’analyse coûts-bénéfices des restrictions plaide pour des mesures différenciées par âge

20 octobre 2020

Les décisions économiques, qu’elles soient individuelles ou collectives, doivent se baser sur une analyse des coûts et… Continuer la lecture

Si un jour vous allez à Tréguier, la ville de Renan, empruntez, comme je l’ai fait, il y a quelques années, le boulevard Jean-Guéhenno. Vous y respirerez l’esprit de ces deux hommes également attachés à leur pays et qui avaient en commun la même conception de leur « métier d’homme », de la liberté et de l’indépendance de l’esprit. En juillet 1979, la Société des études rénaniennes avait organisé deux journées en hommage à Ernest Renan et à Jean Guéhenno. Ce jour-là, Jean-Marie Guéhenno, son fils, avait lu… Continuer la lecture

Grasset présente ainsi ” La Mort des autres “, de Jean Guéhenno, sur son site.

Changer la vie, dont on n’a pas oublié le succès, était un récit pathétique. La mort des autres, que voici, est un livre à la fois violent et généreux, une méditation soignée. La mort des autres, c’est la guerre. Ceux qui ne la font pas mais seulement la regardent faire peuvent seuls en parler sur le ton de la célébration. Cinquante ans après, Jean Guéhenno déclare n’en être pas encore guéri et le ressouvenir des… Continuer la lecture

Je n’ai jamais été un homme important, jamais été dans aucun secret d’État, et je suis parfois plein de doutes sur le droit que j’ai de raconter ainsi par le menu cette histoire de mes idées. Je n’ai eu de part ni dans aucun crime ni dans aucun exploit. J’ai seulement subi mon temps comme tout le monde. Si j’ai contribué à le faire, ce fut imperceptiblement. Je ne suis ni de ces forbans ni de ces héros qui ont tout droit d’écrire leurs mémoires, parce que leurs aventures… Continuer la lecture