Archives quotidiennes : 3 juillet 2018

Sans remonter plus loin, je date le commencement de l’enchaînement des erreurs et des occasions manquées, au 26 février 2001, c’est-à-dire au regrettable Traité de Nice qui, sous cohabitation en France, avait pour but de réformer les institutions afin que l’UE continue à fonctionner efficacement après l’élargissement à 25 États membres. Les modifications apportées ce jour-là à la composition de la Commission européenne et au système de vote au Conseil n’auraient jamais dû être acceptées par la France. Élargir, oui, mais pas dans de telles conditions.

Conscient des difficultés rencontrées,… Continuer la lecture