Archives mensuelles : mai 2006

J’ai passé une partie de la journée d’hier à Roland Garros. Le plaisir est toujours le même. J’ai le privilège d’y être invité presque tous les ans depuis 1976, c’est-à-dire depuis trente ans. Le tennis offre, comme la plupart des sports individuels ou collectifs, des émotions éphémères mais authentiques qui, contrairement à ce qui se passe pour la musique ou le cinéma, ne supporte pas le différé. En simple, c’est un combat singulier consubstantiel de la nature humaine et qui remonte aux origines de l’humanité. Il y a trois ou… Continuer la lecture

Comment laisser passer le 29 mai sans jeter un œil triste sur l’évolution de l’Europe. Soyons clairs, la conception anglo-saxonne l’a emporté sur le modèle rhénan. Le grand marché européen, libéral, acteur de la mondialisation, s’oppose au capitalisme régulé, devant assuré le plein emploi, une forte protection sociale et une maîtrise de la création monétaire. Cette conception du capitalisme, comme l’explique fort bien Michel Rocard, a petit à petit était contournée par les fonds de pension et autres hedge funds qui ont imposé leur stratégie au monde entier. L’Europe, et… Continuer la lecture

J’ai participé, il y a quelques jours, à la Conférence stratégique annuelle de l’Institut de relations internationales et stratégiques – IRIS – dirigé par mon ami le professeur Pascal Boniface dont j’ai fait la connaissance, il y a quelques années, quand nous siégions ensemble au conseil d’administration de l’Institut des hautes études de défense nationale. Nous partageons de nombreux points de vue, aussi bien sur la géopolitique que sur le football, une de nos passions. Le thème cette année était : « La place de la France dans le monde ». L’intérêt… Continuer la lecture

« Folie de ces hommes politiques qui croyaient pouvoir confondre indéfiniment l’art de gouverner avec celui de biaiser, de tricher, de mentir.. » Hubert Beuve-Méry, sous le pseudo de Sirius, commençait ainsi son éditorial du journal Le Monde au lendemain de la journée du 13 mai 1958, « la journée des 13 complots ». Il faisait chaud et lourd à Paris, ce jour là. A l’Opéra, on jouait Le Crépuscule des Dieux et Tartuffe à la Comédie-Française. Depuis le 15 avril, la France n’avait plus de gouvernement. René Coty, le président de… Continuer la lecture

Le 9 mai 1950, à 17 heures, dans le salon de l’Horloge du Quai d’Orsay, devant une salle pleine à craquer, un homme grand et frêle, de sa voix sourde, avec un accent de l’Est lisait une déclaration qui a changé durablement l’histoire de la France et de l’Allemagne, mais aussi l’histoire de l’Europe. Cinq ans seulement s’étaient écoulés depuis la fin des hostilités, depuis la plus horrible des guerres. Le secret avait été bien gardé. Deux ministres seulement étaient dans le coup : René Mayer et René Pleven. Robert Schumann,… Continuer la lecture

Dans le tintamarre actuel, deux hommes, à gauche, s’efforcent de rester des hommes libres, indépendants, sans arrières-pensées : Michel Rocard et Claude Allègre. Invité récemment des « Matins de France Culture, Claude Allègre a dit ce qu’il pensait de l’évolution de la construction européenne : « On a ouvert trop rapidement. Il fallait le faire autrement. On fait tout trop vite. Les étapes qu’on brûle, ce sont les hommes qui en souffrent. » Sur l’état de la France, il est aussi catégorique : « Le principal problème, c’est le chômage. Il faut remettre tout le monde… Continuer la lecture

Abonnez-vous
mai 2006
L M M J V S D
« Avr   Juin »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Archives