Le Blog-Notes de Michel Desmoulin

De la place de la France dans le monde, de sa politique étrangère, de sa vocation universelle, de son génie créateur, de son avenir, il ne fut que bien rarement question au cours de cette campagne présidentielle. De son passé, un certain nombre de candidats ont jugé bon de parler au risque de s’y fracasser. Le colonialisme, la rafle du Vel d’Hiv, nos ancêtres les Gaulois, Vercingétorix, la droite maurrassienne, l’idéologie communiste et ses lendemains qui chantent, étaient des sujets plus faciles et plus intéressants pour les médias qui ont… Continuer la lecture

La situation politique actuelle a un petit air de 1958 !

Le 13 mai 1958, à Alger, des manifestants avaient envahi le gouvernement général de l’Algérie ; un Comité de salut public avait été créé sous la présidence du général Massu, un guerrier « au profil de Cyrano et au langage de Cambronne ». Depuis le 9 avril, la France n’avait plus de gouvernement. Celui de Felix Gaillard, renversé, expédiait les affaires courantes. Les gaullistes cherchaient depuis quelques temps à créer les conditions d’un retour au… Continuer la lecture

Ceux, et celles, qui crient, applaudissent, agitent des drapeaux, dans les meetings de Marine Le Pen, n’ont évidemment pas connu les années trente et n’en n’ont probablement jamais entendu parler. C’est si loin, si différent ! Pas si sûr !

Le contexte, l’environnement international, ne sont évidemment pas comparables. Cependant, les mots, les peurs, les slogans, sont les mêmes. La dénonciation des élites, du système, des partis dits de gouvernement, de la presse en général, de la démocratie, qui ne représenterait plus le peuple, des puissances financières, de… Continuer la lecture

Maurice Faure n’avait que trente-cinq ans quand il a signé, pour la France, le traité de Rome. Il ne voulait pas écrire ses mémoires. Il avait tout au plus accepté dans « D’une République à l’autre », un livre d’entretiens avec Christian Delacampagne, publié chez Plon en avril 1999, de livrer quelques souvenirs. « Cette négociation fut la grande œuvre de ma vie, ou, si l’on préfère, ma contribution à l’Histoire. […] Je n’eus peut-être pas, au début, une claire conscience des innombrables problèmes qu’il allait soulever.… Continuer la lecture

Mardi soir, en l’Hôtel de Soubise, sous l’égide des Archives nationales, le président Jean-Louis Debré a présenté le dernier ouvrage de Georgette Elgey, historienne, spécialiste de l’histoire de la Quatrième République : « Toutes fenêtres ouvertes ». L’écrivaine a raconté pourquoi et comment elle a décidé de compléter « La Fenêtre ouverte » le récit écrit quarante-cinq ans plus tôt, de sa vie sous l’Occupation. Elle a raconté comment elle a réussi, en 2015, à savoir qui était l’officier allemand à qui elle doit d’être vivante. Devant ses nombreux amis… Continuer la lecture

Le général de Gaulle, depuis son discours de Bayeux, le 16 juin 1946, et sans doute même avant, avait le souci de rendre improbable, sinon impossible, l’arrivée au pouvoir du parti communiste, le premier parti de France, ou d’une extrême droite nostalgique de l’ancien régime. Les années ont passé. Le Front national a pris la place du parti communiste. Il est, à son tour, le premier parti de France. Est-ce que le « plafond de verre », auquel Marine Le Pen se heurterait, existe réellement ? Est-ce… Continuer la lecture

Abonnez-vous

avril 2017
L M M J V S D
« Mar    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Archives